Contribution des communautés religieuses à l’histoire de l’archidiocèse de Sherbrooke

Animation missionnaire

Sœur Isabelle Murphy avec quatre jeunes Philippines de Montréal lors d’une séance d’animation vocationnelle, Juin 1987. Archives des Missionnaires de Notre-Dame des Anges
Les participants à l’Exposition Missionnaire de Sherbrooke devant l’archevêché de Sherbrooke, Juillet 1941. Archives des Missionnaires de Notre-Dame des Anges
Kiosque des Missionnaires de Notre-Dame des Anges (m.n.d.a.) au Congrès Eucharistique de Sherbrooke, qui a eu lieu au manège militaire, Juin 1959. Archives des Missionnaires de Notre-Dame des Anges
Participants au Congrès eucharistique au Canada, 1959 Archives des Missionnaires de Notre-Dame des Anges

|

Les communautés religieuses missionnaires comptent sur la générosité financière de la population afin d’envoyer leurs membres en pays de mission. Pour se faire, elles font des quêtes dans les paroisses pour présenter leurs œuvres et leurs besoins financiers pour continuer d’apporter leur aide dans les pays de mission. À cette fin, les Sœurs Missionnaires de Notre-Dame des Anges ont grandement participé à l’animation missionnaire dans le diocèse, que ce soit dans les paroisses et dans les écoles. Elles ont également collaboré à des congrès catholiques, tels que l’Exposition Missionnaire de Sherbrooke en 1941 et le Congrès Eucharistique diocésain de 1959, toujours avec l’objectif de présenter à la population quel est leur rôle en pays de mission.

En plus de l’animation missionnaire, la communauté s’est engagée dans plusieurs comités diocésains tels que l’Office diocésain de Pastorale Missionnaire, ayant pour but la promotion et le soutien de l’animation missionnaire, notamment en développant des projets de pastorale missionnaire et en entretenant des liens avec les missionnaires originaires du diocèse, toutes communautés religieuses confondues. Les religieuses se sont aussi impliquées dans l’Office des vocations (aujourd’hui l’Office diocésain des vocations (Sherbrooke) inc.), dont l’objectif principal est de susciter les vocations sacerdotales auprès des jeunes hommes, et l’Office diocésain des Religieux (aujourd’hui le Service diocésain de la vie consacrée), qui se consacre à l’animation des personnes consacrées du diocèse pour maintenir un esprit d’ouverture face au courant actuel dans l’Église, la vie consacrée et la société. Finalement, elles ont également collaboré à la Pastorale interculturelle et des personnes migrantes.