Contribution des communautés religieuses à l’histoire de l’archidiocèse de Sherbrooke

Présentation de la communauté

Onze sœurs posant à l’extérieur sur les marches devant la maison centrale, 1936, Collection photographique des Filles de la Charité du Sacré-Coeur de Jésus, FCSCJ18
Blason de la communauté, Collection photographique des Filles de la Charité du Sacré-Coeur de Jésus
Portrait du curé Jean-Maurice Catroux, fondateur de la communauté, Collection photographique des Filles de la Charité du Sacré-Coeur de Jésus
Portrait de Mère Marie, fondatrice de la communauté, Collection photographique des Filles de la Charité du Sacré-Coeur de Jésus

|

La communauté des Filles de la Charité du Sacré-Cœur de Jésus s’installe dans le diocèse de Sherbrooke en 1907 à la demande de Mgr Paul LaRocque, qui souhaite qu’elles s’occupent des enfants de la Crèche de Magog.

Rapidement, les sœurs s’engagent auprès de la communauté sherbrookoise dans deux sphères importantes; le soin des personnes et l’enseignement. En enseignement, on retrouvera les religieuses dans près d’une trentaine de villes et villages répartis dans le diocèse, dont principalement à Sherbrooke et Magog.  

Aujourd’hui, la Maison centrale des Filles de la Charité du Sacré-Cœur de Jésus est toujours ouverte dans le diocèse. Elle est située sur la rue Bowen, à Sherbrooke.