Contribution des communautés religieuses à l’histoire de l’archidiocèse de Sherbrooke

Présentation de la communauté

Sainte Marguerite D'Youville, Collection photographique des Soeurs de la Charité de Saint-Hyacinthe
Soeurs Grises, Collection photographique des Soeurs de la Charité de Saint-Hyacinthe

Les Sœurs de la Charité de Saint-Hyacinthe, communément appelées Sœurs Grises, s’installent dans le diocèse de Sherbrooke en 1875 afin de prendre en charge la première institution hospitalière du diocèse, soit l’Hospice du Sacré-Cœur.

C’est également cette communauté qui fonda l’Hôpital Saint-Vincent-de-Paul au début du XXe siècle. Jusqu’au début des années 1970, la communauté des Sœurs de la Charité de Saint-Hyacinthe est omniprésente au sein des institutions hospitalières du diocèse.

En 2018, lorsque les deux dernières sœurs de cette congrégation quittent le diocèse, elles laissent derrière elles un héritage dont l’importance est inestimable. Il est effectivement incontestable que  les Sœurs de la Charité de Saint-Hyacinthe ont été les pionnières des institutions de santé dans le diocèse de Sherbrooke.