Contribution des communautés religieuses à l’histoire de l’archidiocèse de Sherbrooke

Maison Rivier (Sherbrooke)

La Maison Rivier est fondée par les Sœurs de la Présentation de Marie le 17 décembre 1965 afin d’offrir un milieu calme et serein aux Sherbrookoises désirant effectuer une retraite spirituelle. La fondation de cette maison de retraite répond à une demande formulée dès 1957 par Mgr Cabana, mais qui n’avait pas pu être exaucée à ce moment étant donné le manque de ressources de la communauté.

Le Concile de Vatican II, survenu entre la demande de Mgr Cabana et la fondation de la maison de retraite, véhicule des idées qui influenceront la Maison Rivier. À ce titre, l’établissement fondé par les Sœurs de la Présentation de Marie n’est pas une maison de retraites traditionnelle. Si elle devient rapidement un lieu de prédilection pour les retraites et recollections mensuelles des religieuses du diocèse, la Maison Rivier accueille aussi des retraitantes laïques, ainsi que des prêtres et des religieux. Véritable centre de ressourcement spirituel, la Maison Rivier est un lieu où il est non seulement possible d’effectuer des retraites, mais aussi d’assister à des sessions de formation relatives à la bible et la spiritualité. L’établissement est également un lieu de rencontre pour de nombreux mouvements chrétiens de la région. La Maison Rivier reste ouverte jusqu’à la fin du mois d’octobre 2013, soit quelques semaines avant que les religieuses de la Présentation de Marie quittent le diocèse de Sherbrooke.

Maison Rivier