Contribution des communautés religieuses à l’histoire de l’archidiocèse de Sherbrooke

Contributions

Dès leur arrivée dans l'archidiocèse de Sherbrooke, le 17 octobre 1953, les Dominicaines des Saints-Anges Gardiens s’engagent auprès de la population sherbrookoise. En collaboration avec la Société de Réhabilitation, elles s’impliquent auprès de jeunes garçons aux prises avec un retard intellectuel à l’Institut Val-du-Lac. En 1954, elles achètent un terrain situé au coin des rues Prospect, Moore et Elizabeth. Elles y installent un couvent et un noviciat, en plus de la Pouponnière Notre-Dame de l’Enfant, d’une école maternelle et du Pavillon Perreault pour les jeunes filles aux prises avec un handicap physique ou une déficience intellectuelle. Ces trois dernières entités furent incorporées en 1956 sous le nom d’Hôpital Notre-Dame de l’Enfant.

Parallèlement, entre 1955 et 1962, les religieuses prennent en charge l’Hôpital Saint-Louis de Windsor. De 1965 à 1971, on les retrouve au Centre Notre-Dame de l’Enfant. En 1959, elles fondent, à Windsor, leur premier foyer pour personnes âgées, le Foyer Saint-Frédéric dont elles s'occuperont jusqu'en 1969. À partir de 1971, elles accueillent leurs premiers pensionnaires au Mont Saint-Dominique, à Sherbrooke. Les sœurs s'impliquent à la Résidence Bienheureuse Hozanna de 1980 à 1996 et à la Résidence Sainte-Catherine-de-Sienne de 1981 à 1998. Le Mont Saint-Dominique sera finalement vendu en 2012.

 

Vue aérienne du Centre Notre-Dame de l’Enfant, situé au 1621, rue Prospect à Sherbrooke, 1965-1966 P1128/2.1
Trois Dominicaines des Saints-Anges Gardiens devant le Foyer Saint-Frédéric de Windsor, 1961 98-68-14 017
Sœur Ignace Bojanic devant l’Hôpital Saint-Louis de Windsor, 20 mars 1994 98-68-14
Dessin réalisé par Sœur Ignace Bojanic représentant le Mont Saint-Dominique tel qu’il était en 1968 2005-105 003
Dessin réalisé en 2004 par Sœur Ignace Bojanic représentant la maison Beckett, qui a accueilli le Pavillon Perreault de 1954 à 1978, puis la Résidence Bienheureuse Hozanna de 1980 à 1998 2005-105 003
École Notre-Dame de la Santé appartenant à la Société de Réhabilitation Inc. au Petit Lac Magog, 1949 98-68-5
Dessin de Sœur Ignace Bojanic représentant la maison Blue, qui a accueilli la Pouponnière Notre-Dame de l’Enfant de 1966 à 1976, puis la Résidence Ste-Catherine de Sienne de 1981 à 1996, 2004 2005-105

|

Dans cette section :

Institut Val-du-Lac

Pouponnière

Pavillon Perreault

Hôpital Saint-Louis de Windsor

Foyer Saint-Frédéric

Mont Saint-Dominique

Centre Notre-Dame de l'Enfant