Contribution des communautés religieuses à l’histoire de l’archidiocèse de Sherbrooke

Foyer Saint-Frédéric

Trois Dominicaines des Saints-Anges Gardiens devant le Foyer Saint-Frédéric de Windsor, 1961 98-68-14 017
Trois Dominicaines des Saints-Anges Gardiens prenant un repas au Foyer Saint-Frédéric de Windsor, 1967 98-68-14 011
Trois Dominicaines des Saints-Anges Gardiens entourant le Père Innocent Bojanic, au Foyer Saint-Frédéric de Windsor, 1963 98-68-14 016
Quatre Dominicaines des Saints-Anges Gardiens et quatre Servites de Marie de Greenlay partageant un repas de Noël au Foyer Saint-Frédéric de Windsor, 1967 98-68-14
Repas de Noël des Dominicaines des Saints-Anges Gardiens du Foyer Saint-Frédéric de Windsor en compagnie de l’abbé Genest, 27 décembre 1968 98-68-14
Le chanoine Joseph-Arthur Lemay, curé de Saint-Philippe de Windsor, procède à la bénédiction de la chapelle du Foyer Saint-Frédéric de Windsor le 13 décembre 1959 98-68-14

|

L’histoire du Foyer St-Frédéric de Windsor s’entame en 1959. C’est à cette époque que madame Aurore Plourde Morency fait don, aux Dominicaines des Saints-Anges Gardiens, de la propriété située au 46, rue Saint-Georges. Les religieuses y accueillent dès lors des pensionnaires. Après y avoir œuvré pendant une dizaine d’années, les Dominicaines des Saints-Anges Gardiens approuvèrent la vente de la maison à des représentants de la ville de Windsor. Cet espace devait alors être réaménagé pour y établir le Pavillon Jean XXIII, future résidence pour personnes âgées, mais ce projet ne voit jamais le jour.